Les critères d’un bon avocat pour un divorce

Le cas d’un divorce nécessite souvent l’assistance d’un avocat. Ceci afin de protéger les intérêts des deux individus. Mais quels sont les critères d’un bon avocat pour un divorce ? C’est ce que nous vous livrons dans cet article. De quoi vous aider à choisir plus facilement celui qui va protéger vos intérêts lors de votre divorce.

La spécialité de l’avocat

Avant de choisir un avocat au hasard, il est important de connaître sa spécialité. En effet, pour être sûr qu’un avocat sera capable de s’occuper de votre cas, il doit être spécialisé dans le droit de la famille et le divorce. Même si vous avez dans vos connaissances un avocat, s’il ne s’est pas spécialisé dans cette branche du droit ne faites pas à cet avocat, car il risque de ne pas maîtriser le sujet. De plus, pour éviter les conflits d’intérêts, il est préférable de ne pas faire appel à un avocat que les deux parties connaissent. Le bon avocat est donc celui qui a une spécialité dans le droit de la famille et le divorce et qui ne fait pas partie de vos cercles d’amis et de connaissances.

Les qualités d’un bon avocat

En plus d’être spécialisé dans le droit de la famille et le divorce, un bon avocat se doit de répondre à plusieurs critères. Mais le principal trait de caractère qui différencie un bon avocat est sa capacité d’écoute. En effet, le bon avocat sera à l’écoute de la personne qu’il va représenter afin de s’assurer de bien traiter le cas et surtout, être capable de protéger les intérêts de son client. Outre sa capacité d’écoute, un bon avocat se doit :

  • D’être attentif à ce que vous dites, à vos doutes ainsi qu’à vos questions.
  • D’être disponible, c’est-à-dire quelqu’un qui répond au téléphone, au courriel le plus rapidement possible. Un bon avocat ne vous laissera pas sans nouvelles plus de 2h.
  • De faire en sorte que vous soyez toujours au courant de tout ce qui se passe durant les procédures du divorce. Il essayera d’ailleurs de vous expliquer les procédures ainsi que les risques et les lois pour que tout ne vous tombe pas sur la tête lors des parutions devant le juge par exemple.

Il arrive cependant que même après avoir pris bien soin de choisir votre avocat, vous ayez décidé d’en changer en pleine procédure. Cette démarche est faisable, mais vous devrez payer une somme considérable pour le faire.

Le bon tarif

Le coût des prestations d’un avocat dépend de chaque avocat et de chaque cas. Pour les divorces, la tarification se fait par heure. Tout dépend donc des tarifs par heure de l’avocat et du nombre d’heures qu’il se penchera sur votre cas. Toutefois, un divorce à l’amiable coute entre 1000 et 1600 € et un divorce contentieux entre 2500 et 3500 €. Il vous faudra encore ajouter la TVA à ces tarifs. La TVA est de 20 % pour tous les types de divorces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *