Aller au contenu

Quelles sont les astuces pour divorcer dans de bonnes conditions ?

L’évènement malheureux marquant la fin d’une histoire amoureuse demeure le divorce. Le divorce est une situation qui n’est pas bonne à expérimenter dans la vie. Néanmoins, l’amour ne se quémande pas dit-on. C’est pour cela que le mieux serait de rompre le lien sacré dans les meilleures conditions. Quels sont les conseils à suivre pour divorcer dans de bonnes conditions ? C’est à cette thématique que cet article s’intéresse.

Opter pour le divorce par consentement mutuel               

Dans la plupart des cas, le fait de rompre le lien du mariage parait un sujet très sensible qui met en exergue des mésententes entre les époux.  À ce niveau, il est recommandé de choisir l’une des procédures du divorce qu’est le divorce par consentement mutuel. Ainsi, il est possible que le dialogue entre les partenaires en voie de divorce renaisse à nouveau de plus calme.

Cette procédure a souvent pour objectif d’atténuer toutes tensions en ce qui concerne le partage des biens, le cout de la pension alimentaire et bien d’autres… Il est aussi très important de mentionner que le fait d’avoir recours à ce genre de procédure de divorce ne signifie pas l’acceptation de se faire dépouiller sans contester.

Fixez la prestation compensatoire

Nul ne l’ignore, il existe bel et bien une grande différence entre la prestation compensatoire et la pension alimentaire. En effet, la dernière est principalement destinée à nourrir les enfants nés au cours du mariage tandis que la prestation compensatoire a pour objectif de régler un problème de déséquilibre dû au divorce  sur le plan financier. Celui-ci est également un montant que l’un des partenaires doit à l’autre. Ce coût justifie les séquelles financières du divorce.

Rappelons quand même que l’estimation de cette somme se fait grâce à une calculatrice AGN avocat. Cette calculette permet de déceler très vite le montant approximatif votre époux (se) vous doit.

Partagez les biens communs

Les biens communs sont les premiers éléments à liquider lors du divorce. Étant donné qu’il s’agit du régime matrimonial, il faut nécessairement évaluer les biens communautaires, c’est-à-dire les choses acquises lors de votre mariage. Vous devez les repartir de telle manière  que chacun ait le maximum des biens.

Protégez les enfants

De manière générale, il est très difficile d’annoncer la nouvelle de divorce à ses enfants. Néanmoins, c’est quand même très utile de leur dire votre désir de mettre fin à votre mariage et demander leur position sur le sujet. Ne vous affolez surtout pas, les enfants étant trop attachés à leur géniteur ne donneront pas un avis précis.

Mentionnons qu’en ce qui concerne la garde absolue des enfants, elle n’est accordée que lorsque votre progéniture est au moins âgée de 7 ans. Dans le même temps, le partenaire qui n’obtient pas la garde des enfants a le privilège non seulement  des droits d’hébergement, mais aussi des droits de visite.

Fixez la pension alimentaire des enfants

Pour une séparation dans de bonnes conditions, il est conseillé d’indexer le montant de la pension aliment en ayant recours à AGN avocat. Il est également possible de faire les estimations nécessaires devant le juge pour une histoire de transparence dans les faits.

En somme, on peut rompre les liens sacrés du mariage sans avoir recours à la force. Cet article met en exergue quelques astuces pour divorcer dans de bonnes conditions. C’est le moment de faire les choses dans la paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *