Aller au contenu

Les éléments qui entrent dans l’évaluation de la capacité d’emprunt

Pour financer votre investissement locatif ou l’achat de votre résidence principale. Vous envisagez de souscrire à un crédit immobilier. Seulement, comme vous ne connaissez pas votre capacité d’emprunt. Vous ne savez pas combien d’euros vous allez demander à la banque. En effet, la capacité d’emprunt est le montant de la somme d’argent que vous pouvez demander à l’établissement financier. Plusieurs éléments peuvent d’ailleurs influencer votre capacité d’emprunt. Découvrez dans notre guide lesquels.

La capacité d’emprunt et le taux d’endettement

En connaissant votre capacité d’emprunt, vous pouvez avoir une estimation de combien d’euros vous pouvez emprunter auprès de la banque. Mais avant de pouvoir obtenir un crédit immobilier, vous devez soumettre une demande de crédit. La banque doit d’ailleurs bien étudier votre dossier afin de s’assurer que votre taux d’endettement vous permettra de rembourser la mensualité de votre prêt. C’est donc un élément qui va influencer votre capacité d’emprunt. En effet, les établissements financiers sont tenus de respecter les limites qui ont été appliquées dans ce domaine. Afin de vous protéger contre un surendettement et de vous permettre de maintenir votre situation financière en équilibre. La banque ne doit pas dépasser le taux d’endettement fixé par le HCSF.

  • Le taux d’endettement maximum autorisé pour les foyers avec un revenu moyen ou élevé est de 35 % avec l’assurance emprunteur.
  • Le taux d’endettement pour les ménages avec des revenus modestes ne doit pas dépasser les 20 % avec l’assurance-crédit.

Pour connaître votre taux d’endettement, vous allez prendre l’ensemble de vos revenus et vos charges. Les revenus regroupent vos salaires, vos revenus fonciers, vos pensions alimentaires ou de retraite ou encore vos revenus de placements financiers réguliers. Il est important de souligner que les primes exceptionnelles ne vont pas être incluses dans votre calcul. Tandis que pour les charges, vous allez compter votre loyer, les mensualités de vos crédits en cours, les pensions alimentaires que vous devez verser et toutes vos charges récurrentes. Les impôts que vous payez peuvent aussi être inclus dans le calcul de votre taux d’endettement. Effectivement, certains établissements vont prendre ces données dans leur calcul.

Le reste à vivre, un élément essentiel de la capacité d’emprunt

Le reste à vivre fait partie des éléments qui influencent votre capacité d’emprunt. En effet, avant de vous accorder un crédit, la banque va s’assurer qu’une fois toutes vos charges payées, en plus des mensualités du prêt que vous demandez. Vous disposiez d’un reste à vivre suffisant qui vous permettra de vivre sans trop de restrictions. L’établissement de ce reste à vivre dépend de plusieurs éléments, dont la composition de votre ménage et votre lieu d’habitation. Effectivement, les besoins d’un célibataire ne sont pas les mêmes pour un couple avec enfant ou sans. De même, le coût de la vie n’est pas le même d’une ville à une autre. Sachez que pour un célibataire, le reste à vivre minimum doit être compris entre 600 et 1 000 euros. Pour un couple qui n’a pas d’enfants, il est estimé à 750 et 1 000 euros. Vous devez ajouter 150 à 400 e pour les enfants à charge.

La durée du crédit

Le délai de remboursement du crédit a aussi un impact sur votre capacité d’emprunt. En effet, la durée du crédit va influencer les intérêts appliqués à votre prêt ainsi que votre taux d’endettement. Sachez que le HCSF a également établi des règles à ce sujet dans l’optique d’éviter le surendettement. Ainsi, pour un particulier, la durée de remboursement du crédit immobilier ne doit pas dépasser les 25 ans. Cependant, si vous empruntez pour acheter un bien immobilier ancien et que vous allez réaliser des travaux dont le montant représente au moins 25 % de son prix. Ou si vous faites l’acquisition d’un bien immobilier par un programme neuf ou en état de futur achèvement. La durée maximale du prêt peut être allongée à 27 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *