Aller au contenu

Le trading en France : qu’est-ce qui garantit sa légalité ?

L’investissement est le moyen le plus sûr lorsque vous souhaitez vous faire beaucoup d’argent. Mais, il existe plusieurs manières d’investir. Néanmoins, le trading est un moyen très efficace pour faire l’achat des actions en ligne. Il est capital de respecter la loi, même s’il s’agit d’un investissement. On se demande alors si le trading est un métier légal dans la République française. La suite de cet article sera consacrée à montrer que le trading est un métier légal en France.

Les conditions qui montrent la légalité du trading en France

Le trading est un moyen pour investir efficacement. Puisque c’est un métier qui procède à une analyse de manière très fine des risques. Lorsque l’évaluation démontre que le marché des actions est favorable, des achats et des ventes sont faits. Mais, ce travail doit être effectué par un trader. Il peut faire son travail de manière indépendante sur internet ou depuis une salle de marché d’un établissement financier. Le trading ainsi présenté doit tenir compte de certains éléments en France pour être légal.

Le premier élément est que le trader qui s’occupe de vos opérations doit obtenir son diplôme du secteur dans une université. Le deuxième élément est relatif au lieu de travail du trader. S’il mène les opérations dans une salle des marchés dont l’homologation est effectuée par les responsables du marché financier, le trading est donc légal. Ce sont ces deux conditions qui font du trading une activité légale en France.

Avoir recours à des plateformes légales

Pour que ce métier soit légal, il y’a une autre condition. Celle d’utiliser une plateforme légale pour vos opérations. Mais, il n’est pas souvent facile de trouver une plateforme légale sur le marché. Néanmoins, il y’a un élément qui permet de reconnaitre une plateforme légale. En réalité, une plateforme de trading est légale si l’AMF lui a délivré l’agrément. Pour éviter de tomber sous le coup de la loi, la demande relative à l’agrément doit être faite avant que des clients aient accès à la plateforme. Mais, cette autorisation n’est accordée qu’en fonction de certains éléments.

Comment obtenir l’autorisation pour une plateforme de trading ?

Une plateforme de trading est légale en France lorsqu’il prend certains engagements vis-à-vis des clients. Car, l’AMF doit privilégier l’intérêt des potentiels clients. Ces engagements sont entre autres de mettre un compte à risque limité à la disposition de ses clients, fermer les positions des usagers lorsque le compte est à moins de 50 % de la marge. Elle doit aussi minimiser les risques à propos des différents produits dérivés. Par ailleurs, il est nécessaire que la plateforme s’engage à protéger ses clients contre le solde négatif. C’est à partir de ses différents éléments que l’AMF peut accorder son autorisation à une plateforme de rentrer sur le marché financier.

Par ailleurs, un site de trading légal est aussi lié au moyen de paiements mis en place. Normalement, les opérations financières doivent se réaliser avec beaucoup de rapidité et de facilité. Si ce n’est pas le cas, la légalité de la plateforme n’est pas alors légale.

En résumé, exercer le métier de trading en France dans la légalité est bien possible. Mais, il faut prendre en considération certains aspects afin de rendre l’opération légale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *