Aller au contenu

Assurance trottinette : laquelle choisir ?

Depuis quelques mois, des petits engins comme la trottinette électrique envahissent les rues. Grâce à leur praticité, ils séduisent de plus en plus les utilisateurs de la route. À cause de cet engouement, les accidents et les dégâts provoqués par les trottinettes électroniques ne cessent également d’augmenter. D’où l’obligation de souscrire une assurance qui couvre la responsabilité de son propriétaire.

Les différentes raisons de souscrire une assurance trottinette

C’est avant tout une obligation. Vous ne pouvez pas conduire votre engin sans garantie. En cas de contrôle routier et que vous n’en avez pas, vous paierez une amende. En fonction de votre situation, elle peut atteindre les 1000 euros. Si vous avez une assurance en cas d’accident, votre responsabilité est couverte, vous n’aurez pas à assurer seul l’indemnisation des dommages causés à autrui. Votre assureur s’en charge à votre place.

Une assurance trottinette obligatoire ne couvre cependant pas l’ensemble des dégâts. En effet, si vous êtes blessé suite à l’accident, elle ne couvre pas vos dommages. Si vous perdez votre engin à cause d’un vol, vous ne restez pas également couvert. Le seul moyen pour être couvert dans n’importe circonstance est de prendre une garantie supplémentaire. Si vous avez une trottinette électrique haut de gamme, l’assurance peut la racheter si elle est complètement détruite.

Si vous n’avez pas d’ assurance, vous pouvez rapidement faire face à un problème financier. En effet, le dédommagement d’autrui ainsi que la réparation de votre engin et vos frais médicaux peuvent rapidement devenir exorbitants et vous n’avez pas forcément les moyens pour l’assurer.

Les garanties disponibles pour l’assurance d’une trottinette électrique

L’assurance responsabilité civile est la première que vous devez avoir. Pour la majorité des propriétaires de trottinette électrique, elle est largement suffisante. En effet, c’est la seule qui est obligatoire. Elle est largement adaptée si vous êtes assez prudent sur la route et que vous respectez bien toutes les conditions de sa conduite.

Si vous circulez dans des zones non sécurisées, il est recommandé de prendre une assurance vol. cela vous permet d’obtenir une nouvelle trottinette si jamais le vôtre a été volé. Il est cependant bon de préciser que cette assurance est soumise à de nombreuses conditions comme l’utilisation d’un antivol.

Pour les conducteurs un peu casse-cou, il est plus judicieux de souscrire une assurance tout risque. En cas d’accident, l’assurance indemnise vos victimes, mais également vos dégâts corporels et matériels. Moyennant une cotisation mensuelle, vous n’aurez pas à assumer les frais pour le changement de votre trottinette électrique si elle est complètement détruite après un accident.

Les accessoires imposés par les assureurs pour la souscription d’une assurance électronique

La première condition pour assurer votre trottinette est que son conducteur doit avoir au moins 14 ans. L’engin doit également avoir une vitesse inférieure ou égale à 25 km/h. Au-delà de ce seuil, il est considéré comme un cyclomoteur.

  • Votre trottinette doit également comporter quelques accessoires, dont les feux de position, en avant et en arrière, les équipements rétro réfléchissant ainsi qu’un klaxon. La présence des freins est également exigée. En cas d’absence de l’un de ces accessoires, un assureur peut refuser votre contrat d’assurance.
  • Pour le conducteur, il doit porter un gilet rétro réfléchissant pour assurer une plus grande visibilité. Dans un premier temps, le port de casque n’est pas obligatoire, cependant, certains assureurs l’exigent surtout si vous souscrivez une assurance tout risque. Si vous roulez cependant avec un engin avec une vitesse supérieure ou égale à 80 km/h, le port de casque devient obligatoire. Il est cependant bon de préciser que les règles appliquées à votre engin ne seront plus celles d’une trottinette, mais plutôt d’un cyclomoteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *